Le Kimono Japonais

 

 

Le Kimono est le descendant direct d'un autre vêtement quasiment similaire mais porté comme sous-vêtement: le Kosode.

Depuis le XVIIe siècle, le Kimono désigne le vêtement traditionnel japonais indifféremment masculin ou féminin composé d'une longue robe ouverte dont le côté gauche se rabat sur le côté droit fermé par une ceinture appelée obi.
L'obi est une ceinture de soie, pour les femmes, pouvant atteindre 4 mètres de long, qui se noue, serrée dans le dos. La forme du noeud varie selon les saisons et les occasions. Le kimono des hommes est maintenu par de cordons tressés nommés "himo".

Visuellement, ce qui différencie les Kimono pour hommes des kimono pour femmes ce sont les teintes et les motifs. De couleur vive et chamarrée, adapté au saison, pour lesfemmes, le kimono pour homme est beaucoup plus sobre et de couleur foncé.
Les kimono pour homme ont les manches plus courtes et cousues sous les aisselles contrairement aux kimonos pour femmes qui ont des "ouvertures"au niveau des aisselles.
Les Kimono pour les jeunes filles appelés "furisode" ont les manches plus longues encore que les kimono pour femmes mariées. Les Kimono portés par les femmes mariées se distinguent des "furisode" par la longueur des manches et la sobriété des décors. Ces kimono se nomment "tomesode".

Certains kimono sont utilisés pour les cérémonies officielles, ils portent alors le nom de "hômongi" ou "iromuji".

De coton l'été (yukata), le kimono est de soie ou de laine l'hiver.

Les Yukata se distinguent des kimono par la légèreté du tissu et la couleur indigo des motifs. Ces motifs seront géométriques pour les hommes et floraux pour les femmes.
On utilise les yukata l'été, chez soi pour se détendre ou comme peignoir en sortant du bain.

§/^AcCeSsOiReS^/§

Les hommes peuvent porter en plus du kimono un pantalon-jupe (hakama) et une veste (haori, happi) ou encore nommée "tanzen" pour l'hiver.
L'éventail peut être utilisé par les hommes comme par les femmes. Les femmes disposent d'accessoires supplémentaire comme les peignes et les épingles à cheveux dont les plus raffinés sont en laque, écaille ou ivoire.

§/^FaBrIcAtIoN^/§

Le kimono est taillé dans une seule pièce de tissu de 11 mètres de long sur 36 centimètre de large. Il est composé de 8 morceaux rectangulaires assemblés entre eux avec des coutures droites.

Les Kimono peuvent lors des cérémonies être frappé du "mon" (armoiries de la famille du porteur).

On distingue différentes techniques de fabrication, le Yûzen proche du batik effectué à main levée avec de la colle de riz, le itchin zome effectué par grattage de la colle contrairement au itome norioki qui lave le tissu à l'eau et une variante le renkan.

§/^PoRt^/§

Pour connaître votre taille pour revêtir un kimono c'est très simple.
Il vous suffit d'additionner 20 cm à votre taille. La longueur du vêtement est ajustée en repliant l'excès de tissu au niveau de la taille (obashiori).
Le kimono se porte avec des "tabi" et des "zori".
Les tabi sont des chaussettes dont le gros orteil est séparé et Les zori sont des sandales en bois.
De nos jours il est possible de trouver des imitations de zori en plastique.
Il est possible pour les hommes de chausser des "setta" (sandales en jonc avec une semelle de cuir).

Les Kimono sont des vêtement excessivement chers aussi est-il possible d'en louer pour les grandes occasions.
Vêtir un kimono pouvant être compliqué, contrairement au Yukata, il est recommandé de se faire aider. Si personne autour de vous ne peut vous apporter l'aide nécessaire,vous pouvez au Japon demander aux barbiers et coiffeurs qui peuvent fournir ce type de service moyennant finance.

Aujourd'hui, il est, entre autres, utilisé pour les cérémonies et autres événements importants de la vie, les couleurs et motifs variants suivant le sexe, les saisons et les circonstances.
Il a eu tendance à céder cependant sa place aux tenues occidentales (yofuku) dans la vie quotidienne et au costume cravate de couleur sombre pour le "salaryman", cependant on peut remarquer que les jeunes femmes recommencent à lui témoigner davantage d'intérêt actuellement.

§/^L'iNtErEt ReNoUvElE pOuR lE KiMoNo^/§

Le renouveau du kimono est téléguidé principalement par un magazine, Kimono Hime ("Princesse Kimono", publié par Shodensha Inc.). Depuis son numéro de lancement en 2002, le magazine s'est fait un devoir de présenter le kimono comme la mode la plus indiscutablement tendance. Sa quatrième livraison s'est écoulée à trois cent mille copies, le lectorat se révèle plus élevé encore, et les modèles émaillant ses pages sont devenues des étoiles de la mode.
L'éditrice en chef, Tanabe Mayumi, voit les choses sous cet angle: "Ce sont les jeunes femmes, les vingt et trente ans, qui dynamisent cet essor nouveau du kimono. Certaines sont lasses des styles occidentaux qui poussent à acheter toujours du neuf. Elles voient donc dans le kimono une nouvelle manière de proclamer leur manifeste de la mode."

Certes, le kimono de soie est extrêmement coûteux : il se situe entre quelques centaines de mille et quelques millions de yens ! Mais voici que sont apparus aux vitrines de certains magasins des kimonos autour des dix mille yens car ils sont en laine, coton, ou toute autre matière dans lesquelles se taillent les frusques occidentales. Une raison à cette remise en vogue du bon vieux kimono d'antan est justement qu'il peut ne coûter guère plus qu'un chiffon occidental.
Autre facteur, nouveau celui-là, c'est la mise sur orbite des kimonos d'occasion. Beaucoup furent confectionnés dans la première moitié du XXe siècle. Les prix sont éminemment variables, bien sûr, mais en raison de leur âge certains sont de réelles bonnes affaires. Tout ceci les a rendus populaires parmi les jeunes qui semblent s'éveiller à la beauté du kimono retrouvée, avec regain de popularité chez les plus âgées qui ne les avaient jamais tout à fait reniés et continuaient à les porter.
Autre raison encore de cette popularité, les motifs et les combinaisons de couleurs, qui leur font une place à part, à des lieues du vêtement occidental.
Cette nouvelle tendance fait que l'on voit plus que jamais des femmes en kimono dans la vie de tous les jours, et plus seulement pour les grandes occasions festives.
"Un kimono met en évidence la personnalité d'une femme plus que ne pourra jamais le faire un vêtement occidental, plaide très éloquemment Tanabe. Par exemple : avec un kimono vous pouvez pratiquer de la coordination totale, essayer différentes ceintures obi, différents styles et coloris de cordelettes maintenant ledit obi serré et bien en place, et aussi différents tissus de ceintures multicolores passées sous le obi. Bref, nombre de femmes se tournent à présent vers le kimono lorsqu'elles veulent faire habillé... mais sans avoir l'air d'y toucher. Pour un rendez-vous, par exemple, ou se rendre au théâtre avec une amie, et que sais-je encore..."
Indiscutablement, le kimono donne fière allure, et les jeunes Japonaises en administrent la preuve en le portant.

 

ReToUr Au SiTe

Image Hosted by ImageShack.us

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

FreeCompteur.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×