Le Bouddhisme

.。.:*・・*:.。.

Le bouddhisme repose sur les "Quatre Nobles Vérités" découvertes par Bouddha au cours de sa première prédication.
La première Vérité est la réalité de la souffrance (dukkha) rencontrée durant toute l'existence humaine, de sa naissance à sa mort.
L'ignorance, le désir, l'attachement et l'avidité constituant l'origine de la souffrance correspondent à la deuxième Vérité.
La troisième Vérité proclame que l'attachement et l'ignorance peuvent être anéantis : c'est la cessation de la douleur.
Enfin, la voie qui mène à cette cessation, appelée Voie aux Huit Etapes (ou noble octuple Sentier) représente la quatrième Vérité.
Pour le bouddhisme, toutes choses se répartissent en cinq catégories: la forme (le corps physique), les sensations, les perceptions, les formations mentales (ou formations karmiques) et la conscience.

Et, un être humain, n'est que la combinaison temporaire de ces catégories vouées à l'impermanence. Dans cet ensemble, le karma, fondement de la philosophie hindoue, désigne les actions accomplies par l'homme et leurs conséquences morales.
Les bonnes actions sont source de bienfaits alors que les actions négatives sont sanctionnées.
Le karma de chacun détermine ainsi des facteurs tels que l'apparence, la beauté, l'intelligence, la richesse, le statut social. Et selon cette philosophie, différents types de karma peuvent donner lieu à une renaissance en tant qu'être humain, animal, fantôme...
Enfin, le but ultime du bouddhisme doit conduire au nirvana (niveau de conscience) qui ne peut être atteint qu'après la rupture de la chaîne de l'existence et de son cortège de souffrances.

.。.:*・・*:.。.

Enseignement purement oral, ce n'est qu'après la mort de Bouddha que sa doctrine fut retranscrite par ses disciples.
Les interprétations des enseignements du maître sont nombreuses et sources de conflits.
Dès les premières années du développement du bouddhisme, pas moins de 18 écoles naquirent dans le pays d'origine...
Le bouddhisme gagne l'Asie centrale au début de l'ère chrétienne, puis entre en Chine grâce aux routes commerciales dès le 1er siècle.
Face au confucianisme, opposé à cette philosophie, et malgré des périodes de persécution tout au long du Vème siècle, le bouddhisme s'implante peu à peu.
Il réussit même à influencer la culture chinoise tout en s'adaptant aux traditions du pays.
Mais son avancée chinoise prend fin avec la grande persécution de 845, pendant la dynastie Tang. Le bouddhisme poursuit son expansion, en Corée (IVème siècle), au Japon (VIème siècle) et au Tibet (VIIème siècle).

.。.:*・・*:.。.

L'une des forces du bouddhisme est d'avoir toujours eu la capacité de s'adapter à la nouveauté des situations et à la variété des cultures. Actuellement, il demeure très puissant en Thaïlande et en Birmanie.
Toléré en Chine, sévèrement réprimé au Tibet par les Chinois eux-mêmes, le Japon est le seul pays où le bouddhisme connaît encore un développement avec de nouveaux mouvements (Sokka Gakkaï et bouddhisme Nichiren notamment).

 

ReToUr Au SiTe ★ 

Image Hosted by ImageShack.us

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

FreeCompteur.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site